In a global context of growing demand for increasingly diversified mineral resources, the mineral industry raises crucial issues for contemporary societies. These challenges are notably amplified by geopolitical tensions, new needs linked to the energy and digital transition, uncertainties linked to economic assessments and the expectations of civil society which wishes to be involved in the decision-making process concerning the exploitation of subsoil resources. 
 
It is in this text that the Chair of Mineral Industry and Territories was created in January 2020. (Download the brochure of the chair opposite

It brings together

 
4 Founding Schools, MINES ParisTech, Mines Nancy, IMT Mines Alès and the Ecole nationale supérieure de Géologie and their guardianships (IMT, Université de Lorraine, Georessources) as well as the Fondation Mines Télécom 

It is supported by

31 partner actors involved in the Mineral Industry and Territories (from industrial operators to state entities, including representatives of civil society and academic institutions) including 4 Patrons (le Ministère de la Transition Ecologique, Eramet, Imerys and Orano) and 27 Members 
On the basis of an interdisciplinary approach closely associating technical skills and human and social sciences,  la Chaire Industrie Minérale et Territoires :
  • It is aimed at all players in the mineral industry (quarries) and stakeholders without excluding any (companies, public authorities, citizens, associations, managers and territorial leaders, research and training centres, etc.);  
  • Using this interdisciplinary approach, analyses the debates and controversies linked to the exploration and exploitation of mineral resources;  
  • Carries out concrete case studies on the dynamics existing between the mineral industry and its territory, applying and enriching this new methodological corpus ;  
  • Trains a new generation of responsible experts at all levels, integrating the contemporary challenges of the extractive industries, on the basis of a common multidisciplinary, global and transversal approach while providing opportunities for higher level specialisation;  
  • Develops communication activities towards socio-economic actors and the general public.

They talk about the Chair ....
Georges Calas, Professeur,  Pierre et Marie Curie University-Paris VI
« Domaine vaste et pluri-disciplinaire, les ressources minérales restent méconnues car occultées par les produits manufacturés qu'elles permettent d'élaborer. Elles sont souvent ressenties de façon négative, lorsque surviennent des crises économiques ou environnementales ou des tensions entre pays et/ou communautés. La prise de conscience croissante de leur importance dans l'évolution de nos sociétés est liée au rôle des métaux critiques dans la transition énergétique et les problèmes d'approvisionnement qui en découlent. Enfin, les impacts environnementaux ont un retentissement croissant. 
La durabilité de l’activité minière s’appuiera sur la découverte de nouvelles ressources, grâce aux progrès dans les méthodes d’exploration minière et de traitement des minerais. La maîtrise des impacts et des contaminations des milieux par les métaux lourds, la réhabilitation des sites après exploitation, les impacts des activités minières dans des environnements fragiles comme les zones arctiques, les incidences en termes humains, économiques et sociétaux, le rôle du recyclage pour économiser la ressource minière et développer les “matières premières secondaires”, sont autant de sujets de réflexion dans un contexte de développement durable.»
 
 

  Judith Sausse,    Director, Ecole de Géologie de Nancy
« Les transitions, qu’elles soient énergétiques, numériques ou territoriales, passeront par une mobilisation interprofessionnelle autour de l’optimisation de la gestion de flux stratégiques à des échelles variées. Parmi ces flux, la gestion des ressources minérales, qui irriguent et interconnectent de nombreuses filières industrielles, jouera un rôle capital pour accompagner ces transitions. La Chaire « Industrie Minérale et territoires » ouvre un espace de dialogue entre la recherche, le monde industriel et les territoires qui est indispensable pour aborder ces enjeux de transition de manière décloisonnée et transdisciplinaire. Par espace de dialogue, j’entends la création et l’animation de dispositifs de transferts de connaissances réciproques entre recherche et société. Cet espace de dialogue donne, selon moi, une occasion d’étudier, d’expérimenter et de mettre en débat les perspectives d’un changement de paradigme de la gestion des ressources minérales, basé sur une intégration des ressources minérales secondaires au sein des filières industrielles existantes, une relocalisation des modes de gouvernance du sous-sol et une mise en capacité des différentes parties prenantes locales à se saisir, ou non, de ces ressources comme richesses territoriales, en cohérence avec leurs projets de territoire ».
Marc Vinches, Professor, IMTPMines Alès
L’activité minière est affaire de minerais, pas de doute, mais aussi de machines, d’ouvriers, de capitaux, d’espace, de sol et de sous-sol. Elle a aussi partie liée, pour la meilleur et pour le pire, avec l’environnement, et s’insère dans des discours et controverses sur l’appartenance, la citoyenneté et la souveraineté. Mes expériences calédoniennes d’anthropologue happé par cet objet aux facettes multiples m’ont peu à peu conforté dans l’idée que l’interdisciplinarité était la clé pour une bonne compréhension des enjeux miniers. Le dialogue entre scientifique de toutes disciplines nécessaire, productif, mais il a besoin de temps pour se mettre en place. On l’a bien vu en Nouvelle-Calédonie avec la création du CNRT Nickel et son environnement en 2008. Il a fallu attendre une seconde phase de programmation scientifique pour voir apparaître les premiers appels à projet explicitement interdisciplinaires, combinant sciences de la nature et de la société, sur la question des impacts environnementaux (en particulier l’engravement des rivières) et de leur remédiation. Ce n’est qu’un début et il faudra approfondir ce dialogue et ces collaborations. Au-delà de l’interdisciplinarité, le CNRT Nickel et son environnement, en tant qu’agence de financement de la recherche sur le nickel en Nouvelle-Calédonie, financée par les pouvoirs publics, les industriels de la mine et les institutions scientifiques (via le temps de travail des chercheurs), a permis la mise en place d’un dialogue entre ces groupes d’acteurs, ce qui, sans naïveté ni optimisme inconsidéré, à toute de même permis une meilleure compréhension mutuelle. Là encore, le temps est la variable cruciale et, trop souvent, la ressource rare, ou rationnée.
J-A Fleurisson, Training manager, MINES ParisTech
« La réussite de grands projets industriels passe aujourd’hui nécessairement par une analyse systémique du démarrage d’une nouvelle activité, et notamment la bonne prise en compte des dimensions sociétales et environnementales de ses impacts sur son territoire.  
 
En conséquence, ce type d’approche transverse devient incontournable pour les entreprises porteuses de projets, mais aussi pour la société européenne si nous ne voulons pas à renoncer à notre souveraineté. A commencer par la souveraineté minérale, largement délaissée au cours des dernières décennies au profit de la délocalisation de ses nuisances. Résultat : des problèmes environnementaux et sociétaux non résolus et une industrie aval désormais fortement dépendante d’importation de matières premières.  
 
Pour revenir à un modèle plus vertueux et plus résilient, il est indispensable de savoir « exploiter mieux ». La chaire « industrie minérale et territoires » qui fédère partenaires académiques, notamment Mines Nancy, et professionnels du secteur, est une façon de s'y atteler en offrant un cadre collégial, universitaire et industriel largement transverse ».
NEWS
Chair news
Les faits marquants :

November, 19th, 2020: signature of the Framework Convention.

December, 14th, 2020: Steering Committee, General Assembly and scientific seminar.

                Read more...

Training and research news
Concertation and mining exploration in metropolitan France, exchanges for new perspectives.
The first seminar of the cycle entitled "Governance of mining projects and concertation" took place on Friday 11 December. Note to editors      
               Read more ...


Because of the sanitary conditions, for all the training courses, the majority of the courses are given by videoconference. But other impacts have been added at the beginning of the school year...
             Lire la suite ...
                

Events news
Review of the Chair's participation in the 69th Congress of the Mineral Industry from 7 to 9 October 2020 in Angers.
              Read more ...







CONTACT

MINES ParisTech
60 Boulevard Saint-Michel, 75272 Paris
Délégation de Fontainebleau : 
35 rue Saint Honoré, 77300 Fontainebleau

Mines NANCY
Campus Artem - CS 14 234,
92 Rue Sergent Blandan, 54042 Nancy
 

Ecole de Géologie de NANCY
2 Rue du doyen Marcel Roubault, 54518 Vandœuvre-lès-Nancy  

IMT Mines Alès
6 Avenue de Clavières, 30100 Alès 




send
 
Copyright © 2020 - All rights reserved -
 www.industrie-minerale-territoire.fr 
 
©2016 - OPENELEMENT. TEMPLATE directed by  SENSODE